Domaine du Mortier Boisard fils - SAINT NICOLAS DE BOURGUEIL

L'agroforesterie au Domaine du Mortier



« PLANTONS LA BIODIVERSITE »

L'agroforesterie au Domaine du Mortier

Dans notre objectif de mise en place d’un système agro-écologique sur notre domaine, les haies champêtres et l’agroforesterie nous tiennent à cœur. Après plusieurs implantations de haies depuis 1998, ce vendredi 20 décembre 2013, nous souhaitions apporter de la biodiversité dans notre future parcelle « les Cosnardières » située à Brain sur Allonnes plantée de Chenin (0.5 hectare) et de Cabernet Franc (0.5 hectare) issus de sélection massale.

L’objectif sera multiple :  haie brise-vent/refuge pour les auxiliaires/diversité de faune et flore/petite plantation de frênes pour agroforesterie.
Après avoir choisi les essences à planter et décidé de l’implantation des arbres avec l’aide d’une technicienne de la Chambre Agriculture Pays de la Loire en amont, nous avons reçu les plants le jeudi 19 décembre.

Les essences sélectionnées

L'agroforesterie au Domaine du Mortier
Les essences choisis pour cette parcelle sont:
  • - cornouiller sanguin
  • - cornouiller mâle
  • - fusain d’Europe
  • - troëne commun
  • - noisetier à gros fruits
  • - bourdaine
  • - groseiller rouge
  • - sureau noir
  • - viorne lantane
  • - viorne orbier
  • - érable champêtre
  • - chêne pédonculé
  • - frêne commun
  • - tilleul
  • - saule marsault
  • - osier des tonneliers
  • - osier des vanniers

Planning et mise en place du chantier

L'agroforesterie au Domaine du Mortier
Préparation des trous le mercredi.

Pralinage des plants le jeudi 19 décembre : mélange de terre et compost maison pour favoriser la reprise du plant.

Plantation le vendredi 20 décembre.
Implantation au cordeau pour l’alignement des plants.

Après avoir ramené de la terre au fond du trou, nous prenons un plant au hasard, nous le recouvrons de terre, tassage à la main puis léger butage autour d’un drain protecteur.

Finition avec mise en place de Bois Raméal Fragmenté autour du drain protecteur pour limiter l’herbe et aider le plant.

Maintenant nous espérons que cette plantation fonctionnera.
A noter, nous avons choisi d’implanter des haies en limite de parcelle mais aussi pour la première fois des haies au milieu des vignes qui seront entretenues en même temps que les vignes.
Pour le moment, nous avons toujours autofinancé ces plantations mais depuis nos petites récoltes 2012 et 2013, nous ne pourrons plus investir pendant au moins 2 ans, nous espérons une météo plus clémente avec nous sinon nous pourrons peut-être vous solliciter pour participer à ce projet ambitieux.